De l'île aux îles

Home / Blog / Le grand débarquement

Le grand débarquement

  • Date:
  • Catégorie: Blog
arrivee-2

C’est après deux belles semaines de vacances et d’aventures maritimes que nous embarquons dans le traversier nocturne de Souris, Î-P-E, pour finalement se rendre à notre destination ultime, les Îles-de-la-Madeleine.

Il est possible de sentir l’enthousiasme et l’excitation des voyageurs tous bien alignés dans leur véhicule avant de prendre place dans l’immense traversier qui porte le nom fort original de… CTMA Traversier. Ils savent que dans quelques heures à peine ils débarqueront sur l’archipel et ils pourront y élire domicile pour quelques jours ou semaines. Nous sommes également à quelques heures de débarquer dans notre nouveau chez nous, mais ça se compte plus en nombre d’années dans notre cas. Après plusieurs mois d’anticipation, nous passons officiellement de l’Île aux Îles!

La traversée se fait sans pépin (un seul bébé nous a réveillé avec ses pleurs stridents), et nous avons bien hâte que le soleil se lève et qu’on puisse apercevoir les Îles au loin. Au dit moment, nous sortons sur le pont avec entrain afin de contempler l’archipel et réaliser à quel point nous sommes éloignés du continent; pas de chance, un épais brouillard nous prive de notre entrée dramatique… Le sentiment d’être seul au milieu du Golfe devra patienter.

arrivee-3Nous sommes donc bien arrivés et installés dans une jolie demeure temporaire, et le brouillard a finalement cédé sa place au soleil. Nous avons quelques jours pour apprivoiser notre nouvel environnement avant de commencer le travail à la pharmacie. On a même (finalement) vidé la voiture et c’est avec un certain plaisir qu’on retrouve la banquette arrière dont on avait presqu’oublié l’existence dans les dernières semaines… Stéphanie s’est même procurée une voiture contre toutes attentes, mais ce sera le sujet d’un prochain article!

Nos reportages d’Halifax, du Cap Breton et de l’Île-du-Prince-Édouard devront attendre une période creuse de l’hiver pour se faire publier, puisque nous sommes maintenant… de l’Île aux Îles. À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur les résaux sociaux